Route bleue : Troisième (et quatrième !) âge


Il ne serait pas normal que nos aînés soient tenus en dehors d’une pareille aventure. Depuis des années, à Vézelay ou à Chartres, nous avons eu la joie d’avoir des personnes âgées ou handicapées, dont certaines peuvent encore marcher sur des distances limitées, mais d’autres sont obligées d’être conduites en fauteuil. Les membres de la route bleue venaient directement à Chartres, certaines années une visite spéciale de la cathédrale leur était réservée, mais ils suivaient aussi le programme des autres routes : échanges par équipes sur le thème, temps de méditation (occupée souvent par la récitation du chapelet), reprise par chapitre. Cette année, ce ne sera pas possible, hélas !, mais beaucoup pourront de chez eux entrer en lien avec d’autres personnes animées du même désir. Ils pourront réciter le chapelet relié les uns aux autres et se pencher sur les questions proposées, pour mieux comprendre notre espérance et mieux la vivre.