THÈME : « L’ESPÉRANCE : REPARTIR AVEC DIEU »

Peut-on espérer un futur heureux quand nous sommes sous le coup de catastrophes imprévisibles comme celle-là ?Qu’allons-nous faire après Coronavirus ? Est-ce une parenthèse avant de reprendre nos habitudes ? Ou bien est-ce l’occasion que nous donne la Providence de nous remettre devant le sens de notre vie ?

Nous avons besoin de retrouver les sources de notre espérance. L’espérance que nous donne le Christ n’est pas l’optimisme béat. Elle est lucide : elle sait que nous vivons dans un monde dur où l’Ennemi du genre humain a encore une influence et essaie de détourner les hommes de Dieu en les faisant douter de sa bonté. La solution, la vraie, ce sera le Retour du Seigneur, le jour (peut-être proche) où il mettra fin à ce monde sans justice, pour établir le ciel nouveau et la terre nouvelle.

En attendant, il continue d’agir, non pour nous épargner tout combat et toute souffrance (lui-même n’a pas vécu ainsi) mais pour nous soutenir et nous aider à garder la tête haute au milieu des dangers et à accomplir le bien pour lequel il nous a mis sur terre. Il nous donnera donc toujours le moyen d’avancer : même si nous sommes bousculés, nous ne serons pas abattus. Tout cela suppose bien sûr que nous soyons unis à lui par la prière et les sacrements et solidement attachés à l’Eglise, notre vraie famille.  

 

QUESTIONNAIRE n° 1 : ce qu’est l’espérance

  1. L’Espérance est une vertu « théologale » ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Pourquoi est-ce une vertu ?
  2. N’y a-t-il que les baptisés pour avoir l’espérance ? Si elle est donnée par Dieu, pourquoi faut-il faire tant d’effort pour la garder ? Peut-on la retrouver, si on l’a perdue ? Tout le monde a-t-il la même espérance ?
  3. Que veut dire Jésus quand il dit : « ta foi t’a sauvé ! ». La foi pour lui n’est-ce pas un peu l’espérance ?
  4. Quelle différence entre la foi et l’espérance ?
  5. Ne faut-il pas beaucoup d’amour pour espérer vraiment ?

 

QUESTIONNAIRE n°2 : ce qu’on est en droit d’espérer

  1. L’espérance est-ce l’optimisme ? N’est-ce pas quelquefois la méthode « Coué » ? Quelle différence entre espoir et espérance ?
  2. Avons-nous raison de faire confiance dans le progrès ? L’avenir est-il nécessairement meilleur que le présent ? ou au contraire pire ?
  3. Que nous a promis Dieu ? Le bonheur est-il seulement pour l’au-delà ?
  4. La prière de demande : pourquoi ? comment ?
  5. Peut-on percer les secrets de l’avenir ? Faut-il déchiffrer l’heure présente à l’aide de l’Apocalypse de saint Jean ? ou d’autres sources ?

 

POÉSIE

Ce qui m'étonne, dit Dieu, c'est l'Espérance.
Et je n'en reviens pas.
Cette petite espérance qui n'a l'air de rien du tout.
Cette petite fille espérance.
Immortelle.
Car mes trois vertus, dit Dieu.
Les trois vertus mes créatures.
Mes filles mes enfants.
Sont elles-mêmes comme mes autres créatures.
De la race des hommes.
La Foi est une Épouse fidèle.
La Charité est une Mère.
Une mère ardente, pleine de cœur.
Ou une sœur aînée qui est comme une mère.
L'Espérance est une petite fille de rien du tout. (Ch. Péguy)