PLUS QUE JAMAIS : L’APPEL DE CHARTRES

-------

Chers amis,


Vous êtes 321 à avoir répondu à notre appel, avant que nous clôturions les inscriptions, car nous n’étions plus en mesure d’en traiter davantage. Avec nous, vous avez prié chaque jour les laudes, vous avez réfléchi et débattu sur le thème de « l’Espérance, pour repartir avec Dieu ». Ceci est déjà notre première victoire sur la démoralisation.

Nous espérions qu’après ces semaines de confinement, un grand vent de liberté et d’enthousiasme allait se lever sur la France. Il n’en a  rien été : le déconfinement a été aussi morose que ce qui l’avait précédé. Tout le monde a peur de sortir, de s’engager, de se donner.

La démarche de pèlerinage « réel » que nous avions envisagé pour le 17 mai à Chartres  a été arrêtée net  par les autorités et nous nous sommes inclinés.


Tout cela nous prouve que notre mission doit continuer…


Nous allons nous entretenir avec les coordinateurs de route pour voir ce que nous pouvons tenter dans les semaines qui viennent, avant qu’une autre démarche à Chartres soit possible.

En attendant nous vous donnons deux rendez-vous qui sont les deux grandes fêtes liturgiques de l’Ascension et de la Pentecôte. Beaucoup d’entre vous auront sans doute du mal à participer à la messe ces jours-là, faites néanmoins l’impossible pour chercher des possibilités (il en existe). Mais, même si ce n’est pas le cas, nous vous proposons de dire l’office des laudes de ces jours-là, pour que nous restions unis par la grande prière liturgique de l’Eglise. Les feuilles avec les textes des offices vont paraître sur le site, avec même la musique pour ceux qui savent déchiffrer.

Entre ces deux fêtes, il y a ce qu’on appelle la neuvaine du Saint Esprit, neuf jours pendant lesquels l’Eglise implore avec une solennité particulière le don de l’Esprit. Nous vous demandons instamment de faire cette neuvaine chacun de son côté. Une explication de Notre Saint Père le pape François sur les sept dons du Saint Esprit peut être une bonne nourriture pendant cette période, nous la ferons figurer également sur le site.

N’oubliez pas de faire, équipe par équipe,  un compte-rendu des échanges qui ont eu lieu et de rassembler les intentions de prière, puis  envoyez le tout aux coordinateurs qui nous les feront suivre.

L’acte cinq se termine demain 17 mai 2020 à 16H00 (heure de Paris) avec la prière à NOTRE DAME DE CHARTRES que nous vous invitons à réciter avec nous à cette heure précise. La voici :

O Notre-Dame de Chartres, ma Mère et ma Souveraine, avec quel bonheur je me prosterne à vos pieds ! Nul ne peut dire tous les prodiges que vous opérez chaque jour en faveur des âmes qui vous invoquent ; aussi quelle confiance, quel amour anime tous vos enfants !

Vierge aux miracles, comme vous appelaient nos pères, guérissez ceux qui souffrent, consolez ceux qui pleurent, préservez les familles, protégez les enfants. La tendre sollicitude de votre cœur maternel veille sur les justes pour les soutenir, sur les pécheurs pour les convertir, sur les prêtres pour les fortifier, sur les fidèles pour les sauver. De votre crypte vénérée, Notre-Dame de Sous-Terre, soyez toujours la source de la grâce ! De votre trône sacré, que tant de fois nous baisons avec respect, Notre-Dame du Pilier, soyez toujours la dispensatrice des trésors célestes ! Malgré mon indignité, j'ose vous demander ma part à vos innombrables bienfaits ; vous m'exaucerez, ô Notre-Dame de Chartres, afin que la gloire de votre nom brille du plus vif éclat dans les siècles des siècles ! Ainsi soit-il !

O Vierge immaculée, qui devez enfanter à la grâce et à la gloire tous les élus de Dieu, daignez me recevoir dans votre sein maternel et me former en vous pour que je ressemble à Jésus !

Préparons l’acte six ! Dans la confiance à l’intercession toute puissante de Marie.

Michel GITTON et l’équipe directrice, le 15 mai 2020

...o.0.o...